Hairspray aux Folies Bergères

April 10, 2018

 

 

Hairspray, c’est l’histoire de Tracy Turnblad, une adolescente enrobée qui rêve de danser dans l’émission télévisée de Corny Collins à Baltimore en 1962. La jeune fille se rend vite compte que derrière les paillettes du petit écran se cache la réalité de la ségrégation qui sévit aux Etats-Unis à l’époque...Certains se souviendront du film original de John Waters ou de la version de 2007 avec les excellents Zac Efron et John Travolta. Mais Hairspray c’est aussi une comédie musicale avec des personnages hauts en couleur, un livret rythmé signé Mark O’Donnel et Thomas Meehan, et une partition musicale remarquable de Marc Shaiman.

 

L’adaptation du metteur en scène Ned Grujic que l’on peut découvrir en ce moment aux Folies Bergères est une vraie réussite.

On peut saluer en premier lieu l’excellente qualité de l’adaptation de l’oeuvre de l’anglais vers le français. On y retrouve l’humour, le punch et la fluidité de la version originale, à la fois dans le livret et dans les paroles des chansons.

Margaux Maillet nous propose une Tracy pétillante, avec une voix à la hauteur du challenge vocal que demande le rôle. Guillaume Bouchède interprète à merveille le personnage décalé d’Edna, la mère de Tracy. Une légère déception tout de même sur le jeu d’acteur de Laura Nanou, interprète de l’iconique Maybell Shakespeare, mais sa puissance vocale sur l’incontournable hymne “I know where I’ve been” (traduit en “Je sais d’où je viens”) sauve la mise. Les autres rôles principaux, ainsi que l’ensemble nous livrent une performance bien ficelée et convaincante. On retiendra en particulier les numéros “Mama I’m a big girl now”, “I can hear the bells”, “The big dollhouse”, “T’es toujours dans l’coup” et l’indémodable “You can’t stop the beat”.

 

Seul bémol de cette production : les décors et la création lumière, aux couleurs peu vibrantes, qui ne subliment pas au mieux la troupe.

Mais l’essentiel est là : entre l’énergie des artistes sur scène, la qualité de l’orchestre live dirigé par Raphaël Sanchez, et les tubes de cette comédie musicale culte, on sort du spectacle le sourire aux lèvres.

Hairspray, jusqu’au 15 avril aux Folies Bergères, foncez-y !

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Bienvenue à bord : Anything Goes, cap sur Londres !

October 27, 2019

1/1
Please reload

Posts Récents

September 18, 2018

April 29, 2018